31 janvier 2006

Voyage, voyage...

Cabo da Roca sept 2005 Au dessus des vieux volcans Glissant des  ailes sous le tapis vert du vent Voyage voiage Eternellement De nuages en marécages De vent d'Espagne en pluie d'équateur Voyage voyage Vol dans les hauteurs Au d'ssus des capitales Des idées fatales Regarde l'océan Voyage,voyage Plus loin que la nuit et le jour Dans l'espace inoui de l'amour Sur l'eau sacrée d'un fleuve indien Voyage voyage Et jamais ne reviens... Desireless
Posté par christina à 20:38 - Commentaires [23] - Permalien [#]

30 janvier 2006

France Belgique

Que pensez vous amis Français de cette affiche collée sue les murs de Bruxelles???
Posté par christina à 20:35 - Commentaires [18] - Permalien [#]
29 janvier 2006

Le coeur de l'horloge

Doucement la pluie Chuinte sur le toit, Sourdement piétine Le gravier et les feuilles, A petits coups la pluie Mesure la nuit. Dans le silence noir L'attente du sommeil Systole et diastole à mon oreille, Doucement bat le coeur de l'horloge, Sourdement cogne dans le tréfonds obscur Le va-et-vient têtu. Encore combien de coups? Chacun est le dernier. L'avare métronome, Balancier de la nuit, Ausculte le silence, Soupèse le temps, Filtre la pluie. Chaque seconde... [Lire la suite]
Posté par christina à 19:42 - Commentaires [16] - Permalien [#]
27 janvier 2006

"Vachement "sympa le week end

Exposition à bruxelles été 2002 Bon week-end à toutes et tous.
Posté par christina à 19:47 - Commentaires [43] - Permalien [#]
26 janvier 2006

Réconciliation

Hoegaarden 2005 Il y a des jours où le soleil refuse de me prendre dans ses bras, où l'espace choisi, ces champs,ces bois,ces prés, Ces douces courbes de la terre, ce vaste ciel où j'ai mes habitudes Refusent de me reconnaître. Il faut sans rien forcer, Il faut que peu à peu Je fasse des avnces au paysage, Que je lui parle bouche close, Que je purifie mon coeur -Ah,ne plus se sentir étrangère! Un temps d'arrêt,d'humble attente, Soudain le voile se dissipe, la vie m'accepte, ... [Lire la suite]
Posté par christina à 19:51 - Commentaires [21] - Permalien [#]
25 janvier 2006

Hier et aujourd'hui...

Ah,n'importe par où,n'importe comment,partir! Larguer au hasard par les vagues,par le danger, par la mer, Aller vers le Loin,vers le Large,vers la Distance Abstraite, Indéfiniment,par les nuits mystérieuses et profondes, Emporté,comme la poussière,par les vents,par les grands vents! Aller, aller, aller,enfin m'en aller! Fernando pessoa Ah,seja como fôr,seja por onde fôr,partir! Largar por ai fora,pelas ondas,pelo perigo,pelo mar, Ir para Longe,ir para Fora,para a Distância Abstracta, ... [Lire la suite]
Posté par christina à 20:31 - Commentaires [24] - Permalien [#]

24 janvier 2006

A TOI

I8slantilha janvier 2005 Ce coquillage infime au creux de ma mémoire je l'ai aimé pour son murmure de Toi que j'écoutais, de toi plus intérieur que le bruit de la mer, quand mon rêve d'enfant l'appelait l'Aventure. O Toi,coeur de mon être, Ami,vaste Inconnu, plus secret qu'un arôme, dont la voix me pénètre, ô Toi qui règles les atomes, oublie ma bohême, car,tout au fond,je t'aime. Henry Orban
Posté par christina à 11:24 - Commentaires [32] - Permalien [#]
22 janvier 2006

Prière Paienne

N'est-il pas vrai Marie que c'est prier pour vous Que de lui dire"je t'aime"en tombant à genoux N'est -il pas vrai Marie que c'est prier pour vous Que pleurer de bonheur en riant comme un fou Que couvrir de tendresse nos paiennes amours C'est fleurir de prières chaque nuit chaque jour N'est-il pas vrai Marie que c'est chanter pour vous Que semer nos chemins de simple poésie N'est-il pas vrai Marie que c'est chanter pour vous Que de voir en chaque chose une chose jolie Que chanter pour... [Lire la suite]
Posté par christina à 18:21 - Commentaires [18] - Permalien [#]
20 janvier 2006

Question!

20 01 2006 L'autre soir lors d'un diner d'amis, quelqu'un a lancé cette question "Qu"aimeriez vous manger chaque jour de l'année?" Et vous????
Posté par christina à 20:10 - Commentaires [30] - Permalien [#]
19 janvier 2006

Lisbonne n'existe pas...

sept 2005 "Je suis venu connaître la mer,l'infini.Le bleu,la mythologie du ciel et de l'océan. J'ai dit adieuà tous les mythes de mon enfance:village paysage agriculture firmament des oiseaux travail champs et labeurs,à ma condition d'homme fils d'un peuple.Je ne suis pas simplement venu pour vivre à lisbonne,mais pour me fondre en Lisbonne.POUR M'Y PERDRE D'AMOUR... Joâo de Melo
Posté par christina à 19:57 - Commentaires [18] - Permalien [#]