28 février 2007

Estuaire

Azenhas do Mar Caiscais Autour de la pierre il y aura des signes du feu qui va fleurir. des chants suspendus de lointaines barques dessinant le jour. Et une tige très pure de l'été. L'estuaire solitaire où le temps commence. A volta da pedra havera sinais do lume por florir Cantos suspensos remotas baracaças desenhando o dia e uma haste purissima de veraô o estuario ermo onde o tempo principia. José Manuel Mendes
Posté par christina à 20:15 - Commentaires [28] - Permalien [#]

27 février 2007

Pour Stef

Tu as décidé brusquement de fermer ton blog. Je t'offre ces mots qui auraient pu être les tiens,et non sans une grande tristesse au fon du coeur. "Au revoir mes amis poètes d'Internet, Toute horloge voit le jour où l'aiguille s'arrète; Mon aiguille ce soir pointe vers non-retour Et parfois un adieu vaut tous les mots d'amour" Jîhem Bonne continuation pour le reste, Stef. Bisous.
Posté par christina à 19:45 - Commentaires [28] - Permalien [#]
26 février 2007

Lisbonne en arc

L'arc.Ma  vision de Lisbonne s'étire désormais, en arc,sur le corps de la ville;contemple le dos,puis le paysage dans l'abstrait,enfin la vie qui s'y déroule,juste le temps de l'aube,de l'étoile du matin,du jour qui pointe après la nuit de Lisbonne.En arc elle se déploie sur toute l'étendue de cet amphitéatre de rues,maisons,murs et plans inclinés. Ma vision parcourt,de bout en bout,la partie qui ondule doucement, qui s'élève parfois un peu plus dans le bleu du firmament et se prolonge... [Lire la suite]
Posté par christina à 21:48 - Commentaires [36] - Permalien [#]
25 février 2007

La Semois à pied sec

"La  Semois charriait dans ses détours sauvages de vieilles légendes à l'âme  dure,des récits à couper le souffle aux plus audacieux.le diable se logeait dans quelque trou fameux,la sorcière cultivait ses bouillons dans une grotte que personne n'avait jamais vue. Par bonheur,les fées rejetaient les mauvais sorts et emplissaient de bienfaits une anse charmeuse et ensoleillée. Les fables se racontaient durant les grands hivers alors que les loups hurlaient à la lune tandis que les... [Lire la suite]
Posté par christina à 23:15 - Commentaires [28] - Permalien [#]
24 février 2007

Il neige des e-mails

Dans ma petite boîte à messages Tombent des flocons virtuels Des mots d'amitié qui voyagent Du bout du monde jusqu'à bruxelles. Que tu sois un homme,une femme Je peux te lire entre les lignes Je te devine entre les signes Les reflêts de tes états d'âme. On voudrait tant être anonyme Dans cet infini béant Besoin de se sentir infime Au coin du feu de nos écrans On pianote,on imagine Des visages,des voix pêle-mêle Traits d'humour,paroles divines Il neige...des E-Mails.. Découcher du... [Lire la suite]
Posté par christina à 21:52 - Commentaires [27] - Permalien [#]
23 février 2007

Bruxelles insolite...

Une très bonne fin de semaine à vous mes amis virtuels!
Posté par christina à 22:03 - Commentaires [35] - Permalien [#]

22 février 2007

Elles sont là...!

Honneur à vous,fraîches jonquilles, Corps d'émeraude et cloches d'or! Du renouveau coquettes filles, Vous êtes timides encore!... Gaston Berry.
Posté par christina à 19:31 - Commentaires [30] - Permalien [#]
21 février 2007

Dis-Moi...Lola

Dis-moi,ma toute belle Est-il vain de croire au printemps D'admirer la robe nouvelle Du perce-neige au minois blanc? Dis-moi,lola,aux yeux de ciel Est-il bon d'aimer le printemps Quand,là-bas,sous un autre ciel Des lola pleurent au printemps? Dis-moi Lola,toi sans pareille Viens écouter siffler le vent Dans les feuillages aux tons vermeils Le soir en forêt,au printemps Vois-tu Lola,enfant de rêve Ici n'est ni larmes,ni sang Sauf dans la jeune vie en sève Des délicats bourgeons... [Lire la suite]
Posté par christina à 20:21 - Commentaires [29] - Permalien [#]
20 février 2007

Cheval

Parc Solvay janvier 2007 Cheval,cheval je suis de ta famille! Ne t'enfuis pas vers le mitan du pré. Reviens passer,grand dadais apeuré, Ta tête au travers des ramilles. Fleuri d'écume et de frayeurs grimpantes, Cheval sensible au glissement des cieux, Reviens m'offrir ton bon visage en pente Et tes naseaux suspicieux. M'offrir ton oeil plus lointain que les astres malgré le temps que nous peinons en choeur Et ton poitrail entre ses deux pilastres, Lourd portail muré sur ton coeur. Lucienne... [Lire la suite]
Posté par christina à 22:04 - Commentaires [23] - Permalien [#]
19 février 2007

Plenitude...

Le soir tombe déjà sur mon corps au repos, Enfermant les frissons de ma chair esseulée, Je ressasse,apaisé,mes chemins de claire-eau, tandis qu'une ombre épaisse envahit ma vallée... Prisonnier de mes faims,j'écoute le silence, Le frou-frou cadencé d'ailes m'environnant... Du tréfonds de mes mains s'échappent les naissances Que je veux vivre encor,que bâtissent mes ans... Je sens battre le coeur de ces vagues en paix Courant en l'infini de mes fibres humaines... En  mon front à l'affût... [Lire la suite]
Posté par christina à 19:33 - Commentaires [34] - Permalien [#]